Le changement forge le progrès

Pierburg et Kolbenschmidt : acteurs du marché depuis plus de 100 ans

L'évolution de l'entreprise a été étroitement liée au développement de l'automobile. Les deux entreprises allemandes, Pierburg et Kolbenschmidt, aujourd'hui réunies sous le nom de Rheinmetall Automotive AG, ont été fondées séparément. L'une par Bernhard Pierburg, en 1909, à Berlin et l'autre par Karl Schmidt, en 1910, à Neckarsulm.

Pierburg a été, pendant plusieurs décades du siècle passé, synonyme de « carburateur », la pièce maitresse de formation du mélange dans le moteur. En 1928, Pierburg fabrique le premier carburateur Solex pour Hanomag. Ainsi, la première pierre est posée pour son produit le plus connu, qui restera fondamental pendant de nombreuses années. En 1986, le groupe Rheinmetall reprend la direction des affaires.

Avec l'introduction du catalyseur à trois voies, la fin de la production des carburateurs est proche ; la « réduction de la consommation » et la « réduction des polluants » deviennent les activités principales de Pierburg. Aujourd'hui, Pierburg est fort d'une expérience de plus de 40 ans dans le domaine du recyclage des gaz d'échappement, une technologie essentielle pour répondre aux normes anti-pollution actuelles et futures. Sa compétence dans le domaine des électrovannes et des actuateurs pour les applications les plus diverses de la construction de moteurs est quasiment proverbiale.

L'activité de base de l'entreprise fondée par Karl Schmidt, Kolbenschmidt, a tout d'abord été la fabrication d'installations de chauffage au mazout pour la fonte de métaux. Quelques années plus tard, le premier piston a été moulé et en 1934, un atelier a été aménagé pour en faire l'usinage. Dès lors, l'entreprise a livré des pistons usinés à l'industrie automobile ; en 1935 commence la fabrication des premiers paliers lisses. L'amélioration de la performance des moteurs a rendu le perfectionnement des pistons indispensable : depuis les pistons annulaires introduits en 1948, en passant par les pistons légers dans les années 60, jusqu'au premier forage de boulons profilés dans les années 70.

Les méthodes actuelles privilégient la réduction du frottement mais aussi une performance et une capacité de charge élevées, le refroidissement idéal des pistons ainsi qu'un faible niveau de bruit. Cela a conduit par exemple à créer des modèles recouverts d'un nano-revêtement ou au développement de pistons en acier pour les véhicules utilitaires et privés.

Rheinmetall Automotive AG

Karl-Schmidt-Straße 2-8
74172 Neckarsulm GermanyTéléphone: +49 7132 33-0Télécopie: +49 7132 33-2796E-MailRoute